Information

Fabricants

Aucun fabricant

Nouveaux produits

Promotions

Fournisseurs

Aucun fournisseur

role de l helice                                          L'HELICE

 

I A quoi sert une hélice de bateau ?

L’hélice sert à propulser le bateau. Elle est une pièce déterminante du comportement du bateau,hors bord ou inbord. Elle se définit par 2 indicateurs : le Diamètre et le Pas.

Le pas (en pouces=2.5cm) est la distance que parcourt l’hélice en un tour.

Le diamètre détermine la surface de l’hélice donc la force appliquée sur l’eau.

Il existe différents types d'hélices:

  • L'hélice à trois pales: c'est la plus courante.
  • L'hélice à 4 pales: c'est une hélice à forte poussée aussi appelée Hightrust. Elle utilisée dans les cas ou l'on recherche une grosse force de traction. Pour les voiliers par exemple,

elle permet de faciliter les manoeuvres au port, sans obérer la vitesse de croisière. Elle peut également être utile pour les bateaux de ski nautique.

Elle confère aussi au bateau une plus grande stabilité.

  • L'hélice à rotation gauche ou contre rotation:  Le plus souvent, cette hélice est utilisée dans les cas de bi motorisations. Elle permet d'annuler l'effet de couple.
  • Les hélices duoprop: 

 II Quand faut il changer son hélice de bateau ?

En théorie, tant que l'hélice convient à votre navigation et qu’elle est en bonne état, aucune raison de la changer.

Si elle est trop petite : le moteur va monter dans les tours mais « brasser de l’eau » ou caviter dans les virages.

Si elle est trop grande : le moteur va forcer pour prendre ses tours, il peut chauffer. Dans le cas d’un 2 temps il peut même casser.

La bonne hélice: c’est celle qui par mer plate, en configuration normale de navigation permet au moteur d’approcher sans dépasser le nombre de tours maximum donné par le constructeur.

Généralement 5 à 6000 tr/mn pour un moteur hors bord,4500 pour un moteur inboard essence, 2500 à 3000 pour un moteur inbord diesel.

III Les symptômes de la panne.

  • Hélice Sale 

 Vous constatez une perte de tours importante (souvent aggravée par une coque sale). Les concrétions ont "gommé " la concavité de l’hélice et elle a du mal à pénétrer l’eau.

  • Pale abimée

Le moteur vibre ou « tressaute ». Dans ce cas, changez immédiatement votre hélice.

En effet, l'hélice est déséquilibrée et à l’usage vous risquez d’endommager gravement la pignonnerie d’embase ou les roulements. Vérifiez aussi que l’arbre n’ait pas un « faux rond ».

  • Hélice dénoyautée :

Le moteur s’emballe  mais le bateau n’avance pas : votre hélice est probablement dénoyautée. C’est-à-dire que l’hélice n’est plus solidaire de l’arbre, le moteur tourne mais n’entraine pas l’hélice.

Vous pourrez le plus souvent rentrer au port mais à petite vitesse.

Cliquez ici pour Choisir une Hélice




 


  • "On ne baptise pas un bateau Camembert de peur de le voir couler."